Bonus

On the road again !

Evia en jeep

Bonsoir, j'avais un peu envie de me remettre à la peinture numérique, l'occasion de faire la couverture du deuxième chapitre du deuxième tome des Voisins du Chaos.

Les gens me demandent souvent à quel moment et pour quelle raison j’ai eu envie de me tourner professionnellement vers le dessin. Il est sur que avec mon corps d'athlète et mon regard de braise, les portes du monde du mannequinât et du cinéma m’étaient grandes ouvertes. Je ne cesse d’entendre des “mais tu aurais du être acteur ! tu imites tellement bien les singes !” ou des “ce n’est pas toi qui a joué dans la pub pour les yaourts aux nougats ? car j’ai trouvé ça dégoûtant”.

Et non, malgré mon talent naturel pour la comédie et un physique jalousé par Apollon lui même, je n’ai jamais cédé à la facilité. J’ai préféré choisir la voie la plus difficile, celle du danger et de l'extrême, ce chemin de l’enfer où le courage et la bravoure sont de mises pour survivre, ce sentier pavé de souffrance et d'abnégation, j’ai nommé, le dessin !
Ma passion pour l’image se révéla tôt chez moi, à l'âge de 8 mois déjà je dessinais sur mes bavoirs des choses abstraites à base de purée de légumes. Je penses d’ailleurs exposer ces bavoirs au Louvres prochainement, une fois que la galerie de New-York me les aura rendu.
A l'âge de trois ans et armé de feutre de couleurs, je peignis une fresque dans ma chambre narrant mes épopées en tricycles. Le prix fut à la hauteur de mon oeuvre, on me décerna la fessée d’or, mes fesses s’en souviennent encore.
Après un tel succès critique, ma carrière démarra pour de bon, j'enchaînais performances artistiques et évènement retentissants dans le monde de l’art :
- Au CE1 je fis le portrait de mon institutrice directement sur la table, l’oeuvre nommé “Madame Azarete qui pue qui pète” fut récompensé de nombreux jour de renvois.
- Au collège, inspiré par Michelangelo qui avait peint le plafond de la chapelle sixtine, j'entrepris de décorer le plafond du réfectoire de mon collège avec des cartouches d’encre et de la colle. Cette oeuvre influença de nombreux confrères, et il est désormais courant de trouver au plafond des salles de collège des cartouches d’encres suspendues par de la colle.
- Ma période artistique nommée “lycée” fut marquée par de nombreuses performances artistiques tel que l’activation des extincteurs en plein cours d’anglais ou le jet de nourriture dans la fenêtre du bureau du proviseur. Chaque performance illustrant métaphoriquement le désarroi dans lequel nous plonge l’adolescence.

Depuis, je n’ai jamais cessé de continuer ma quête artistique, au plus profond de moi résonne encore les hurlements de mes professeurs quand ils découvraient des tâches d’encres au dos de leur manteau. C’est un poids que je porte, et pour toutes ces institutrices parties en dépressions, tous ces surveillants bavant de rage à la vue de traces de pas sur les murs, tous ces responsables pédagogiques devenus aphone à force de m’encourager à base de hurlements, je me dois de continuer et de persévérer. Le dessin est désormais lié à mon âme autant que ma passion pour le chocolat !

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

9 commentaires

reno a dit :

bel effort d'écrire sur soi-même ;)

29 avril 2012

lagae a dit :

Marrant, ton parcours me rappelle le mien^^ Sauf que je ne suis pas professionnel du dessin (pas assez de cran…Ou d'autre choses commençant aussi par C^^) Mais je suis d'accord…Qu'est ce que c'est bon le chocolat! Blagues à part, on sent que tu maitrises vraiment ton travail! Je te souhaite vraiment de réussir dans ce milieu!!!

29 avril 2012

Emrad a dit :

Il est cool ce rendu par touches. J'ai tout lu ta petite biographie plutôt marrante. Bonne chance pour la suite !

29 avril 2012

Un visiteur (Max la menace) a dit :

Je tiens absolument à poster ce message pour t'encourager à poursuivre cette voie! J'ai lu ton message et tes pages et à chaque fois je suis en pleine admiration… Malgré mon manque de talent dans le dessin, ce domaine qui me plaît tant, je compte bien m'améliorer pour pouvoir en faire mon rêve: devenir dessinateur et vivre de ma passion. C'est pourquoi lorsque je vois de telles motivations de la part de différents auteurs (ici en l'occurrence toi x) ), je ne peux empêcher mon coeur de battre la chamade en pensant : “et si j'y arrivais aussi? Et si j'en étais capable?” Je sais qu'on s'en fout un peu, mais je tenais à le dire à quelqu'un qui doit probablement comprendre ce que je ressens et qui doit probablement penser la même chose que moi, (comme nombre de dessinateurs/trices présents sur ce site).

Finalement, en ces quelques mots qui doivent te paraître un peu brouillon (car j'ai les idées qui se mélangent o_o ) , je voulais simplement te souhaiter bien du courage pour l'avenir et la réussite de ton/tes projets.

5 mai 2012

Tohad a dit :

héhé merci à tous pour vos appréciations ^^

Max -> Je comprends ton ressenti, je l'ai souvent en voyant des gens s’éclater dans leur profession ou passion. je me motive constamment en voyant les autres progresser, ça me donne toujours envie de m'accorder un maximum de moyens sur mes projets :) Si t'as l'occasion de pouvoir les lire, je te conseille la serie de manga “bakuman”, c'est sur deux apprentis dessinateur, ca donne la pêche et la motivation à chaque pages !

6 mai 2012

-BM- a dit :

Pauvre fille cachée par le retro, Nan franchement c'est toujours aussi joli la peinture numérique, je sais pas comment tu donne cet aspect mais j'aime beaucoup. Je me demande surtout comment tu fait tous les petits carrés, c'est vraiment de la sorcellerie, ou de la non-flemmardise. En bref good.

10 mai 2012

Tohad a dit :

Oui je pense que je virerais le rétro quand je mettrais en page pour la couv de chapitre :p En fait c'est pas des petits carré mais une brosse qui à seulement une forme de trait horizontal, donc quand je dessine en diagonales, ça fait ce genre de tracés :)

10 mai 2012

Jakemanga a dit :

Salut, j'aime beaucoup ce digital painting. J'ai été voir ton site, tu est excellent. Je souhaite devenir moi aussi graphiste et illustrateur et je tente de m'améliorer à tous les jours. Ton parcours est très inspirant et me pousse à continuer dans cette voie.

J'adore ce que tu fais! Le dessin est plus qu'une passion, c'est un don XD

10 mai 2012

Tohad a dit :

Merci pour tes compliments ! Quand au dessin, c'est surtout le résultat d'un long travail ^^ Si j'avais un don, j'aurais déjà terminé ma BD depuis longtemps :D

10 mai 2012

Poster un commentaire :