Chapitre 7

Page 57

Les Voisins du Chaos page 57 par Tohad

Bonjour ou bonsoir si vous êtes coréen. Le premier tome des voisins du chaos touche à sa fin et on me demande couramment si une version papier est prévue et il est temps pour moi de donner quelques explication sur ce projet.

Les Voisins du Chaos est effectivement destiné à être publié en version papier, mais probablement pas par les circuit classique de l'édition. Je m'explique :

  • Passer par un éditeur c'est aussi passer par un diffuseur, un distributeur, un libraire et beaucoup d'autres intermédiaires qui prennent tous une part souvent abusive sur le prix de vente. Les auteurs de BD touchent en moyenne entre 6 et 12% du prix de vente hors taxe. Les premier albums sont tirés en moyenne entre 2000 et 6000 exemplaires. Imaginons alors un album à 15 euros, dans le meilleurs des cas, l'auteur touche alors 6000 euros … pour un album réalisé pendant un an. On est alors même pas à la moitié du SMIC …

  • Les éditeurs proposent parfois une avance sur le prix de vente afin que l'auteur ait suffisamment d'argent pour vivre et réaliser son album avant la vente. Au début des année 2000, les avances sur droit étaient en moyenne de 300 euros par pages. Ce qui permet de vivoter un minimum pour réaliser son album. Mais depuis la crise de la surproduction de bande dessinées, les éditeurs cherchent à multiplier les nouveautés via des tirages plus faibles, et afin de rester dans leur frais, ils rognent sur les droits des auteurs. On se retrouve désormais avec 100 euros par page d'avance sur droit …

  • Signer un projet signifie aussi perdre la liberté de le diffuser soit même. Je ne tiens pas à retirer mes pages en accès libre. Si je passes autant de temps sur ma BD, ce n'est pas pour en restreindre l'accès à seulement 2 ou 3 milliers d'exemplaires qui risque de se retrouver noyés sous un flots d'autres album dans la même situation. Gagner de quoi vivre avec ma BD serait la situation idéale, mais si j'écris une histoire, c'est pour qu'elle soi lue et non réservée à un certain nombre d'exemplaire. Ne voyez pas forcement de la philanthropie dans mon raisonnement, je souhaites juste ne pas me casser le cul pour rien :)

  • Un éditeur, c'est comme un producteur, il investit dans une BD et il a son mot à dire. Si je ne suis pas contre une direction éditoriale et des conseils avisés, je suis par contre complétement opposé à des modification marketing sur mon histoire. Il est pour moi hors de question de faire de plus gros seins à Evia, de mettre des pirates parce que c'est à la mode ou de terminer l'histoire au bout du premier tome car l'éditeur ne veut pas prendre de risques. Il m'est impossible de concevoir une bande dessinée comme un cahier des charges. Je ne cherche pas à bouffer le marché de l'autre. J'essaye juste d'écrire la meilleur histoire possible à mon goût et tant mieux si ça peut plaire à certains. Inclure du marketing dans le scénario ne me semble pas être une bonne idée. Je trouve que beaucoup de BD qui essayent de suivre une mouvance ou un public cible se transforment souvent en une grosse caricature de la culture qu'elle ciblent. Le problème est que depuis quelques années, les responsables de collection ont été remplacés par des marketeux qui tentent de surfer sur différentes modes inspirés par les autres média.

  • J'ai été confronté à quelques éditeurs lors de mes premières démarches, et j'ai eu droit à un spectacle assez ahurissant et surréaliste d'incompétence. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais il faut savoir qu'on m'a fait prendre des RDV à Paris pour signer des contrat, et une fois devant le contrat, j'ai eu droit à des textes bien différents de ce qu'on m'a envoyé, le tout dans un rapport professionnel catastrophique. Je partage également mon atelier avec d'autres auteurs pour qui la relation avec leur éditeur n'a été que souffrance et procès. Mais je n'irais pas mettre tout le monde dans le même panier, je bosse d'ailleurs avec une éditrice pour mes couvertures de livre et le rapport humain est là, professionnel et intelligent. Par contre pour l'argent, c'est toujours un problème :) Il faut savoir que l'éditeur est un problème mineur comparé au diffuseur, qui lui ne perd jamais au change : si l'album se vend, il facture la transaction, si l'album ne se vends pas, il facture les stocks. Quand on essaye de comprendre d'où vient le problème, tout le monde se renvoi la balle mais c'est toujours les auteurs qui encaissent le coup financièrement …

Pour l'instant, j'en suis encore à chercher des solutions qui permettraient de publier l'album dans les meilleures conditions possibles, je ne me ferme aucune porte. Mais comme j'ai beaucoup parlé aujourd'hui, j'ai la gorge sèche et je vais aller boire un verre d'eau. La suite à la prochaine page !

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

17 commentaires

Un visiteur (MiKL.BD) a dit :

“Evia… Je suis ton père!” Je m'attend à ce qu'il lui dise, non?

3 oct. 2011

Aede-Petro a dit :

Techniquement, il risque plus de lui dire qu'elle est sa mère. Non ?

3 oct. 2011

Tohad a dit :

Hahaha bien vu Aede-Petro :D Bon par contre vous être loin d'avoir trouvé, je fait pas dans le drame familial moi à la starwar moi :)

3 oct. 2011

lagae a dit :

Bin en tout cas tu nous tiens en haleine! Pour ce qui est de ton discours sur l'édition, il est frappé du sceau du bon sens! Les temps sont durs pour ceux qui désirent vraiment vivre de la BD! As-tu pensé à l'édition à l'exemplaire, comme le permet “The book edition”?

3 oct. 2011

Moses a dit :

Je le dis dès que je peux dans mes bd : marketing is evil. J'aipas ton expérience mais temps que “consommateur” je vois de quoi tu parles…

J'adore la tournure de ton histoire !

3 oct. 2011

gus-toto a dit :

Les dessins de ta BD sont vraiment bien. Surtout les décors qui sont assez bluffants. Bravo.

4 oct. 2011

Un visiteur (MiKL.BD) a dit :

Le gros problème de TheBookedition, ce sont les frais de port exorbitants. Pour un format manga par exemple, tu payes autant de frais de port que le prix du manga en lui-même…

C'est vari que ce serait + “Je suis ta mère” par rapport au contexte de l'histoire. Dés fois, je suis un peu con…

4 oct. 2011

FredericBaylot a dit :

Pas mal occupé par un déménagement qui n'en finit pas, je n'étais pas venu ici depuis longtemps, mais très heureux de rattraper mon retard et de voir cette intrigue qui se noue Pour l'édition, très juste tout ce que tu dis, bien sûr il y a des solutions type TBE sinon autre solution prise par certains : faire l'avance (chère) à un imprimeur pour se faire imprimer, ramener sous son brac tous les album (faut demander de l'aide à Lethan) et faire les salons de BD en signature, il semble que cela fonctionne en 2 / 3 ans le stock est épuisé (l'auteur aussi ;o) ) pour la rentabilité il ne faut pas faire des salons trop loin de chez soi pour réduire les frais

bon courage et merci de ce partage

chaleureusement

Frédéric

6 oct. 2011

Tohad a dit :

J'explore en ce moments les différentes solutions pour une éventuelle auto-édition, mais une chose est sure, je ne passerais pas par des systèmes tels que TBE car je cherche à faire une vraie BD de qualité d'un point de vue papier. Comme mon style est surtout reconnaissable par ses couleurs et il faut que la chromie soit impeccable. J'ai envie de faire un ouvrage de qualité bien façonné qui ne soit pas fait sur des contraintes économique … Je m'expliquerais un peux mieux sur la prochaine page, merci pour les compliments :)

6 oct. 2011

Un visiteur a dit :

Jolie discours, tres touchante.

7 oct. 2011

baphea a dit :

A mon avis, c'est cet objet XD

7 oct. 2011

Un visiteur (François Parmentier) a dit :

Et hop, j'ai trouvé: "il y a surement des gens plus compétants".

Il manque l'accent circonflexe à “sûrement” et il faut remplacer le a par un e pour obtenir “compétents”.

7 oct. 2011

Un visiteur (Denim) a dit :

Et sinon, tu sais que webcomics.fr publie aussi en version papier les webcomics publié sur le site ? C'est sur la page d'accueil ^^. C'est de l'auto publication mais ça te permet de controler de A à Z ton oeuvre. Pour une première BD, c'est excellent.

7 oct. 2011

Un visiteur (Lutherkt) a dit :

I like looking through your site. Appreciate it! My Website - http://iupatdc5.org

19 avril 2014

Un visiteur (JosephZib) a dit :

say thanks to so much for your web site it aids a whole lot. My Website - http://ts4arts.org/sales/

21 avril 2014

Un visiteur (AndrewCaro) a dit :

Your stuff is extremely important. My Website - http://as3nui.com/generic-viagra-best/

22 avril 2014

Un visiteur (Douglastype) a dit :

Superb site you possess right here. My Website - http://piccombo.org/cheap/

24 avril 2014

Poster un commentaire :